Le pharmacien sait le mieux, dit le document TGA

Selon un document de travail publié par la TGA, la plupart des médicaments réservés aux pharmaciens pourraient bientôt être annoncés directement au public.

Les réformes proposées au code S3 de 17 ans stipulent que les publicités devront indiquer: « Votre pharmacien doit décider si ce produit vous convient ».

De même, l’annonce doit informer les patients de poser des questions sur les effets secondaires qui les concernent.

Les médicaments exclus de la publicité pourraient inclure les contraceptifs injectables, les traitements d’urgence et les substances pouvant être utilisées abusivement.

Les changements proposés font partie des changements plus généraux envisagés pour la publicité des produits thérapeutiques.

Une proposition est que les annonces qui mentionnent la recherche scientifique doivent être rédigées de manière à permettre aux consommateurs de trouver l’étude.

Il y aurait également des restrictions sur les références à l’obésité, la prévention du cancer de la peau et la prévention de la transmission de la maladie.

Toute modification à la publicité S3 devrait être approuvée par le Conseil consultatif des ministres australiens de la Santé, qui est responsable du cadre de la politique d’établissement des horaires.